menu etendu-reduit
     
mentions légales
 
 
 
YACHTS CLASSIQUES
Les yachts agréés sur nos quais
 
 
NEDDA   
 
Année
Type
Architecte
Chantier
 1901
Côtre Bermudien
Charles Sibbick
Albert Yard (Cowes - Angleterre)
 
Construit par Charles Sibbik (1849 -1912) architecte naval dont les réalisations exercent encore une incroyable fascination chez les passionnés de voile en 1900, ce yawl centenaire a changé plusieurs fois de propriétaires.
Entrepreneur dans le bâtiment, Charles Sibbick passe ses loisirs à naviguer et ses succès en régate vont le conduire à l'architecture navale. En rachetant les chantiers Albert à Cowes en 1888, il se spécialise dans les unités légères et rapides. En 1896, commissionné par le futur roi Georges V (Duc d'York), il accepte un challenge de taille, la construction d'un rater "White Rose" en 6 jours afin que son heureux propriétaire puisse courir la Castel Yacht Club Regatta 2 jours après la mise à l'eau. Pari réussi, et course gagnée !!! Le chantier gagne ses lettres de noblesse et les commandes affluent de toute l'Europe.
Edmund Nordheim, riche négociant de Hambourg ayant fait fortune dans le négoce de la fourrure, fut le premier possesseur de "Nedda". Membre de divers clubs de voile en Angleterre et à Hambourg, il faisait construire un nouveau yacht tous les deux ans. C’est sous le nom de « Nedda » qu’il apparaît dans les archives de John Leather, historien maritime, célèbre auteur d’ouvrages sur l’architecte navale, sa construction étant réalisée entre novembre 1900 et mars 1901. Sous le numéro 265, le bateau prend la mer pour Kiel le 25 avril 1901. Long de 15 mètres et construit en planches de teck de 4,5 centimètres d'épaisseur, la construction de «Nedda» nécessita le débit d'un tronc d'au moins 16 mètres. E.Nordheim selon son habitude régata deux saisons en Baltique et le vendit à des anglais qui le menèrent dans ses eaux originelles (A.M. Simpson du Fowey Yacht Club et O.M. Clark du Royal Clyde / Royal Thames). Le bateau change de nom « Winifred » puis « Gloria » et de propriétaires en 1906 (propriétaire du Kent) puis 1907 (Yorkshire Yacht Club), 1919 (Cowes), 1929 (Jersey), 1935 (Southampton). Son gréement est modifié entre les deux guerres en «cutter» (côtre). C’est sous le nom de «Popinjay» qu’on trouve sa trace en 1935 (Certificate of registration).
Lord Teyhnam l’acquiert en 1951. Commodore du Yacht Club de la chambre des lords et éminent membre du Royal Yacht Squadron (Cowes), 19ème baron Teyhnam, ancien commandant du HMS Ambitious (a participé au débarquement de 1944), il va faire dessiner par Laurent « Jack » Gilles un nouveau gréement pour «Popinjay» (n°432) et le faire régater de la Suède au Danemark, principalement en mer Baltique en courses croisières. Il participe à la Fastnet Race en 1965.
A sa mort en 1972 «Popinjay» est vendu chez Camper et Nicholson à Gosport. Restauré dans le Devon où il est découvert en 1993 par Edmund Beck. Enthousiasmé et heureux, il déclara au courtier : voilà mon bateau ! Celui-ci l'informa que vu le mauvais état du bateau ce serait folie que d'envisager de le faire à nouveau naviguer... Mais Edmund Beck qui connait le bois (son père étant du métier) ne renonce pas. Ayant retrouvé plans et photos, il commence la remise en état en utilisant du vieux bois.
En nettoyant la coque il déchiffre le nom «Winifred». Deux ans de travaux furent nécessaires avant de recommencer a naviguer dans les eaux danoises et allemandes. Entre temps il fait la connaissance d'une femme qui connait la mer et sait naviguer. Il en tombe amoureux et l'épouse en septembre 1998 à bord du «Winifred». Le bateau qui fait désormais partie de la famille a besoin de soins. Il sera confié pour cela à l'architecte Joch Duncker de Toft.
Avec des amis, il participe au festival de Flensburg en 2000. A l'âge de 99 ans «Winifred» finit à la 4ème place de son groupe et navigue en mer Baltique, mer du Nord pendant 25 ans.
En 2014, il change de propriétaire et c’est par la route qu’il arrive à La Rochelle pour une restauration assurée par Bruno Barbara (chantier Candela). Il reprend son nom d’origine «Nedda» (diminutif d’Antonietta) et repart pour de nouvelles navigations en Atlantique au sein de la flotte des yachts classiques amarrés sur les quais du Musée Maritime de La Rochelle.
 
CARACTERISTIQUES
 
Longueur hors tout   16,5 m
Longueur au pont   14 m
Longueur de flottaison   11,5 m
Bau maximum   3,10 m
Tirant d'eau   2,30 m
Tirant d'air   m
Déplacement   17 tonnes
Lest (tonnes)   7 tonnes
Surface maximum au portant   136,04 m²
Moteur   Yanmar diesel 39,7 kw 4TH4 AE
Numéro de voile   432
 
Agrément annuel   temporaire juillet 2014

 
       
 


 
   
 
MUSEE MARITIME, Place Bernard Moitessier BP 3053 17 031 La Rochelle CEDEX 01
Tel : 05 46 28 03 00   -   Fax : 05 46 41 07 87

© Intelliance 2007 agence web